Dictionnaire philatélique

• AMINCISSEMENT : Diminution de l’épaisseur du papier du timbre. Un timbre aminci voit sa valeur marchande réduite considérablement.

• ASTROPHILATELIE : discipline à part entière de la philatélie dont le but est de développer chronologiquement l’histoire de l’astronautique, à l’aide de documents oblitérés au jour et à l’heure les plus proches du lancement de l’engin spatial (fusée, ballon, satellite…) au bureau de poste à proximité du champ de tir.

• BALLON MONTE : toutes les lettres qui ont voyagé en ballon pour sortir de Paris pendant le siège de 1870-1871 sont communément appelées « Ballon monté ». Ces documents phares de l’histoire postale valent très cher de nos jours.

• BURELAGE : Fond formé de lignes légères entre-croisées ou parallèles, sur lequel se détache le dessin principal d’un timbre.

• C.F.A. : monnaie de la Communauté Financière d’Afrique. Des timbres de France ont été surchargé en CFA pour servir à la Réunion de 1949 à 1975.

• CHARNIERE : Petit morceau de papier collant à l’aide duquel on fixe un timbre dans un album (Beaucoup utilisée autrefois pour les timbres oblitérés, elle est peu utilisée aujourd’hui, on lui préfère les bandes transparentes)

• CHOIX : on dit qu’un timbre est de premier choix lorsqu’il est parfait (dentelure, gomme, couleurs…)

• COIN DATE : coin de feuille comportant la date d’impression. Ils se collectionnent habituellement par blocs de quatre timbres.

• DAGUIN : Nom de l’ oblitération mécanique apposée par une machine Daguin. Eugène Daguin est l’inventeur cette machine capable de traiter 3000 lettres à l’heure. EMA : Empreinte de Machine à Affranchir.

• ENTIER : Enveloppe, carte postale avec le timbre imprimé.

• ESSAI : Tirages destinés à choisir les couleurs définitives d’un timbre.

• F.D. : Fausse Destination. Oblitération apposée sur l’enveloppe lorsque le courrier n’arrive pas dans la ville demandée par l’expéditeur à cause d’un mauvais Code Postal ou tout simplement d’une erreur de la Poste.

• FILIGANE : Dessins inscrits dans la pâte à papier.

• FLAMME : Oblitération, souvent rectangulaire, accompagnant le cachet dateur et permettant d’annuler à la machine plusieurs timbres à la fois. (on distingue plusieurs machines dont la SECAP…)

• FLUORESCENT : Papier imprégné de fluor et qui émettant un rayonnement jaune. Cela permet le tri automatique du courrier par des machines dotées de cellules photoélectriques. En France, on utilise plus souvent les bandes de phosphore.

• F.D.C. : First Day Cover = Enveloppe Premier Jour : enveloppe poratant un timbre et le timbre à date commémoratif du jour de son émission.

• GUILLOCHIS : Motif se trouvant sur les marges larges des feuilles de timbres et servant à empécher leur utilisation pour la confection de faux mais aussi pour atténuer la pression des cylindres d’imprimerie.

• HAVAS : type de machine à affranchir apposant des EMA.

• ITVF : Imprimerie des Timbres et des Valeurs Fiduciaires. ( Dans le bloc rugby paru en France en 1999, un timbre sur dix porte la mention ITV au lieu de ITVF )

• LITHOGRAPHIE : Procédé d’impression à partir d’un dessin sur pierre ( peu utilisé dans la philatélie)

• MANCOLISTE : liste des timbres ou documents philatéliques qui manquent à un collectionneur.

• MAXIMUM : Document sur lequel illustration, timbre et oblitération présentent le maximum de concordance.

• NON EMIS : Timbres imprimés mais que l’on a finalement décidés de ne pas vendre au guichet pour cause de changement de régime politique, erreur sur le timbre détectée au dernier moment…

• ODONTOMETRE : Appaeil servant à mesurer la dentelure des timbres.

• OFFSET : Procédé lithographique dans lequel la pierre est remplacée par une plaque de zinc ou autre.

• PIQUAGE : dentelure

• PLI ACCORDEON : Défaut de fabrication. Lorsque le papier, insuffisamment tendu, se replie sur lui même au moment d’être imprimé, il apparait une bande blanche qui apporte une plus value au timbre concerné.

• PONT (OU INTERPANNEAU) : bande séparant deux timbres (lorsque les planches sont imprimées en deux panneaux comme pour les Marianne de Briat). On y trouve parfois une inscription apposée postérieurement par une association à des fins commerciales.

• PORTE TIMBRE : Vignette dont le centre est destiné à y coller un timbre et dont les bords sont utilisés pour la publicité.

• PREMIER CHOIX : Se dit d’un timbre irréprochable (recto et verso)

• RGR : Rotative à Grand Rendement. Impression utilisant de gros rouleaux de papier défilant en continu (s’oppose à l’impression à plat qui se fait feuille à feuille).

• SATAS : (Société pour l’Affranchissement et le Timbrage AutomatiqueS) type de machine à affranchir.

• SECAP : type de machine à affranchir.

• SERVICE : timbres avec lesquels sont affranchies dans certains pays les correspondances des fonctionnaires admises en franchise

• SPECIMEN : mention apposée sur des timbres ou un documents philatéliques qui ont été remis comme échantillons.

• SURCHARGE : Inscription apposée sur un timbre afin d’en modifier la valeur ou la destination.

• SURTAXE : valeur supplémentaire à celle de l’affranchissement (En France, sur les Personnages Célèbres ou les fêtes du timbres par exemple. Le supplément est reversé dans ce cas à la croix Rouge)

• TETE BECHE : Deux timbres se tenant, l’un étant à l’envers par rapport à l’autre.

• TIMBRE A DATE : Oblitération postale indiquant le lieu et la date de dépôt d’une correspondance.

• TIMBRE-MONNAIE : Emis par des firmes souvent privées pour pallier le manque de métaux (en temps de crise par ex.) Sont connus ceux du Crédit Lyonnais, des galeries Lafayette…

• TYPOGRAPHIE : Type d’impression se faisant sur des caractères ou des clichés en relief. On distingue les timbres fabriqués selon ce procédé par la marque de foulage (empreinte légère au verso)

• USE : s’emploie parfois par abus pour désigner un timbre oblitéré.

• VARIETE : timbre présentant une différence par rapport au timbre type. (absence de la valeur faciale, omission d’une couleur…)